1200 clichés et maladresses à éviter

5h du matin

à cœur joie

à chaudes larmes

à fond de train

à la noix de coco

à Pâques ou à la Trinité

à toute vapeur

à un rythme d’enfer

à une époque charnière

avait connu ses heures de gloire

avait connu son heure de gloire

à fleur de peau

à fond de train

à la belle étoile

à taille humaine

a réussi son examen de passage

avait réussi son examen de passage

à tête reposée

à un moment ou à un autre

abandonné à son triste sort

abandonnée à son triste sort

abolir complètement

abondante pléthore

abri de fortune

accueilli à bras ouverts

allée d’arbres ombrageux

aller au fond des choses 

ambiance décontractée

ambiance feutrée

amitié indéfectible

amour fusionnel  

ancré dans sa mémoire

anéantir complètement 

anéantir entièrement

apparence extérieure

appeler un chat un chat

appétit d’oiseau

apporter de l’eau à son moulin

appuyer sur le champignon

appris sur le tas

approcher du but final

après autorisation préalable

arborer un air 

arpenter de long en large

arrondir ses fins de mois 

assener la vérité

assez comparable

assez satisfaisant

astre de la nuit 

astres de la nuit

atmosphère feutrée

atmosphère lourde

atout majeur 

attaques délibérées

attraper du mal

au bon moment au bon endroit

au bord de la crise de nerfs

au bord du gouffre

au bout de leurs rêves

au bout du monde

au chant des sirènes

au comble de l’excitation

au grand complet 

au jour d’aujourd’hui

au loin, un moteur vrombissait

au musc sauvage

au nez et à la barbe

aux quatre coins de

auréolé de gloire

aux manettes

aux mille et un visages

aux premières loges

au ras des pâquerettes

avait fumé comme un pompier

avait souffer le martyre

avalé des couleuvres

avaler d’une traite

avaler des couleuvres

avec délice

avec des yeux d’enfant étonné

avec la précision d’un horloger

avec les yeux d’un enfant

avec les yeux de l’enfance

averse de pluie

avocat réputé

avait bon dos

avoir bon dos

azur de l’océan

baigné d’une douce lumière

baigne dans une douce lumière

baigné de lumière

baignée de lumière

bain de sang 

baisser les bras

baisser pavillon

balaya d’un revers de main

balayer d’un revers de main

balayer devant sa porte

baptême du feu

barrière infranchissable

bâtir des châteaux en Espagne

battements précipités de son cœur

battre la chamade

battre le fer pendant qu’il est chaud

beauté cachée

bel optimisme

belle dentition

belle embellie

belle revanche

besoin impérieux

bien évidemment

bilan complet

blanc comme un cachet d’aspirine

blanc éclatant

blancheur éclatante

blancheur virginale 

boire le calice jusqu’à la lie

bouche cousue

bouches qui s’épousent

boucher un coin

bouillait de rage

bouillir de rage

bourré de remords

bourrée de remords

bourrelé de remords

briller par son absence

briser la glace 

briser la loi du silence

briser la vie et les rêves

brouiller les pistes

brouiller toutes les pistes

broyer du noir

brûlé la chandelle par les deux bouts

brûler la chandelle par les deux bouts

brusque volte-face

c’est bien pire

c’est exactement comme ça que je l’avais imaginé

c’était pire

calculs intéressés 

campagnes désolées qui défilent sans fin

campus universitaire

capable de remonter jusqu’à l’âme

car en effet

caractère bien trempé

caresser l’espoir

caresser le doux espoir

cascade de cheveux

casse-tête compliqué

casser comme du verre

casser la baraque

casser du sucre sur le dos

cavalcade effrénée

cavalier seul

ce qu’elle est devenue par la suite

ce qu’il est devenu par la suite

ceci dit

cercle vertueux

cerveau tournait à plein régime

cerveau tourne à plein régime

ces règles qui sont les nôtres

cessa complètement

cesser complètement

cette pâle copie

chaleur bienfaisante

chaleur de plomb

changé son fusil d’épaule

changer son fusil d’épaule

chargé d’émotions

chargé d’histoire

chargé de souvenirs

charme et raffinement d’un intérieur

charme indéfinissable

chemin semé d’embûches

chercher la petite bête

chérissait comme la prunelle de ses yeux

chevalier sans peur et sans reproche

chevelure abondante

chevelure flamboyante

chevelure souple et aérienne

choisir son camp

cinq heures du matin

clair comme de l’eau de roche 

clairement favori

clamer haut et fort

claqua bruyamment la porte

claquement de langue

cloué au sol

cœur sur la main

colère aveugle

colère soudaine

collet monté

combat d’anthologie

combat Homérique

combats intensifs

comme dans un miroir

comme des champignons

comme des sardines

comme deux ronds de flan

comme folle

comme un cheveu dans la soupe

comme un cheveu sur la soupe

comme un citron

comme un coup de tonnerre

comme un dératé

comme un lion en cage

comme un train lancé à grande vitesse

comme un vide

comme une peau de chagrin

comme une traînée de poudre

commencé en bas de l’échelle

commencer d’abord

commettre une folie

comparer ensemble

complètement achevé

complètement achevée

complètement anéanti

complètement anéantie

complètement bouleversé

complètement bouleversée

complètement métamorphosé

complètement métamorphosée

complètement mort

conclure définitivement

condition première

confiance inébranlable

confier à la page blanche

confort moderne

confronter mutuellement

confusion totale

conter fleurette

connaître sur le bout des doigts

connu comme des loups blancs

connu comme le loup blanc

connu de beaucoup

connue de beaucoup

conquérir de haute lutte 

conquit de haute lutte

contingences terrestres

consensus commun

construire une maison neuve

continuer encore

continuer toujours

contre vents et marées

corps qui se mélangent

cortège de malheurs

coucher sur le papier les fruits d’une imagination prometteuse

coulaient sur son visage

coulait sur son visage

coule sur son visage

coup de baguette magique

coup de pouce de la chance

coupé l’herbe sous le pied

couper l’herbe sous le pied

coupé les ponts

couper les ponts

courir la prétentaine

courir comme un lapin

couronnés de succès

cousu de fil blanc

cousue de fil blanc

crime crapuleux

croquer la vie à belles dents

crouler littéralement sous les dettes

d’un pas lent et régulier

d’une blancheur éclatante

d’une pierre de coups

dame nature

dans de beaux draps

dans l’oeil du cyclone

dans la jungle de

dans la panade

dans le cirage

dans le noir le plus complet

dans le plus simple appareil

dans les bras l’un de l’autre

dans les bras l’une de l’autre

dans son écrin de verdure

dans un écrin de verdure

de façon méthodique

de l’ombre à la lumière

de la coupe aux lèvres

de manière immuable

de ses propres ailes

de ses rêves

de toute évidence

de toute mon âme

de toute son âme

décidé a tout plaquer

décidée a tout plaquer

décidée de tout plaquer

décider de tout plaquer

déclarait sa flamme

déclarer sa flamme

délicieuse rêverie

délicieusement envoûtant

démenti formel

dépasser tout ce que j’avais imaginé

dépêchez-vous vite

dernière extrémité

dérober un baiser

des dents d’une blancheur éclatante

des doigts de fée

des fourmis dans les jambes

des frais onéreux

des gestes empreints de maladresse

des gouttes de sueur perlaient sur son front 

des larmes salées

des plages infinies battues par la houle

dès qu’on

des voeux qui sont les siens

déshabiller du regard

déshabillait du regard

descendre en bas

désert chauffé à blanc

destin tragique

détaler comme un lapin

détaler comme un lièvre

détermination absolue

deux êtres de chair et de sang

deux poids deux mesures

deux lièvres à la fois

devenir par la suite

devenu par la suite

différé à plus tard

différé à une date ultérieure

différé ultérieurement

différer à une date ultérieure

disparaître de la surface du monde

dispersées çà et là

dispersées un peu partout

disperser çà et là

disperser un peu partout

dispersés un peu partout

donc par conséquent

dominé de la tête et des épaules

dominer de la tête et des épaules

donner en pâtures

dossier brûlant

dossiers brûlants

douceur exquise

douleur muette

doux comme un agneau

dragueur invétéré

droits de l’homme bafoués

du haut de ses dix ans

du sang sur les mains

dune de sable

dunes de sable

dur comme fer

écroulé de rire

écroulés de rire

effleurer d’un baiser

élan qui vient du coeur

élevé vers le haut

élever vers le haut

elle accoucha pendant la nuit

elle fit éruption dans sa vie

elle lui jeta un regard vide

éluda la question

éluder la question

émotion contenue

en chair et en os

en deux enjambées

en extase

en pleine effervescence

en proie au doute

en signe de capitulation

en totale adéquation

en totale osmose

en train de vivre un rêve

endroit idyllique

enfin libre et heureux

enjeu majeur

ennemi public numéro un

enquête difficile

entière responsabilité

entrée en fanfare

envahie par les mauvaises herbes

envie irrésistible

envoûté par le parfum 

épais brouillard

esquisser un sourire

et est descendue

et est montée

et est repartie

et est revenue

et puis d’abord

établissement pénitencier

étancher la soif

étroite collaboration

événement majeur

excellence parfaite

excessivement beau

excessivement belle

excessivement jolie

extrême vigilance

façade décrépite

faire boule de neige

faire cavalier seul

faire son apparition

faire son entrée dans le monde

fait boule de neige

faire parler la poudre

fait parlé la poudre

faits concrets

fantôme imaginaire

farfouiller dans

fasciné par la beauté des paysages

fasciné par la splendeur des paysages

fauché en pleine gloire

fauché en pleine jeunesse

fausse perruque

faux prétexte

fendre la bise

ferme détermination

ferme intention

fidèle à sa réputation

fidèle comme un chien

fier destrier

fierté légitime

figure emblématique

filer comme un lièvre

fin limier

finir complètement

finir en totalité

flèche de tout bois

flop retentissant

fondre comme neige au soleil

fou de bonheur

fou de joie

fourmilière humaine

frais onéreux

franc succès

franchir la barre symbolique

franchir un cap

franchir une étape supplémentaire

fripouille peu scrupuleuse

front fuyant

fructueuse collaboration

fuir au bout du monde

fumait comme un pompier

fume comme un pompier

gage d’une longue amitié

gardait religieusement

garder le cap

gelé de froid

gelée de froid

geler de froid

gestion parfaitement maîtrisée

gonflé à bloc

gonfle les veines de son coup

goût exquis

goûter les charmes

grande pagaille

gravé dans sa mémoire

grimpé le échelons

grimper les échelons

grosse baleine

haine implacable

hasard imprévu

haut gratte-ciel

haut lieu des festivités

havre de paix 

hémorragie sanguine

histoire chargée de souvenirs

horde de loups

horreur indicible

humour désopilant

hurler avec les loups

iconoclaste intransigeant

idées bien arrêtées

idées noires

il connaissait parfaitement la manipulation des armes

il devint par la suite

il fit éruption dans sa vie

il neige dehors

il pénétra longuement en elle

il ventait dehors

il y a anguille sous roche

il y avait anguille sous roche

immense majorité

impératif absolu

importé de l’étranger

inaugurer l’ouverture

incontournable

infiniment émue

inondé de soleil

inscrire dans la durée

interlocuteurs valables

ivre de bonheur

ivres de bonheur

ivre de fatigue

ivres de fatigue

ivre de vie

ivres de vie

jamais mangé quelque chose d’aussi bon

jamais vu quelque chose d’aussi beau

jambes à son coup

jambes d’une longueur interminable

je me suis aperçu à l’évidence

jeter l’argent par les fenêtres

jeune fillette

jeune homme plein d’avenir

joie exubérante

joie inespérée

joie qui envahit

jouer avec le feu

jouer les saint-bernard

joueur invétéré

journaliste célèbre

jusqu’à sa dernière demeure

joyeux capharnaüm

l’accouchement a eu lieu durant la nuit

l’âme chevillée au corps

l’âme sœur

l’appétit d’un fauve

l’arrestation était éminente

l’association a été dissolue

l’atmosphère était lourde

l’attendait au tournant

l’avocat défendeur

l’azur de l’océan

l’effet d’une bombe

l’émotion était palpable

l’ennemi numéro un

l’envie irrésistible

l’étoffe d’un grand

l’étoffe d’un héros

l’expérience douloureuse de

l’herbe sous le pied

l’image que lui renvoyait son miroir

l’imprimante crache 

la blondeur des blés

la brûlure du soleil.

la campagne alentour exhalait un parfum 

la caresse du vent 

la chair de sa chair

la chandelle par les deux bouts

la cloche de l’église égrena

la cloche de l’église égrenait les heures 

la conjoncture actuelle

la coqueluche

la faim le tenaillait

la faim tenaillait mes entrailles

la fée électricité

la femme qui partageait désormais son lit

la gloire sur un plateau d’argent

la gorge nouée 

la grande bâtisse apparue au détour du chemin

la laissant hébétée 

la langue bien pendue

la lune nimbait

la lune nimbait les objets d’une douce lumière 

la magie du lieu

la main sur le cœur 

là où la nature retrouve tous ses droits

là où le temps semblait s’être arrêté

là où le temps semble s’être arrêté

la paix qui régnait 

la précision d’une horloge

la puce à l’oreille

la règle d’or

la roue tourne en permanence

la science infuse

la tension était oppressive

la tête dans les nuages

la tête sur les épaules

la topographie des lieux

la toute première

la toute première fois

la trouille au ventre

la vie était devenue un enfer

la vie réserve parfois de vilains tours

la vie semblait avoir repris ses droits

la vie semble avoir repris ses droits

la voix de la raison

lâche attentat

lâcher du lest

laissé les coudées franches 

laisser en plan

laisser les coudées franches 

large échange de vue

lavé de tous soupçons 

lavé de tout soupçon

le bon Dieu sans confession

le bouton de sa fleur

le bras long

le but final

le calice jusqu’à la lie

le cœur sur la main 

le cœur sur les lèvres

le coup de grâce

le couteau dans la plaie

le démon de la jalousie

le démon de midi

le dernier des géants

le diagnostic été réservé

le doigt dans l’engrenage

le doute s’installa dans son esprit

le feu de la révolte 

le feu sacré 

le fidèle secrétaire

le film de sa vie

le fruit de son imagination

le fruit du hazard

le gage d’une amitié

le grand frisson de l’aventure

le grand frisson de leur aventure

le grand mystère de la vie

le mâle dominateur

le meurtre perpétué 

le moindre petit

le moindre petit détail

le moral au beau fixe

le pas énergique

le premier en tête

le regard gourmand

le risque zéro n’existe pas

le ruban luisant de la route 

le sang retourné

le silence le plus complet

le sol se déroba sous ses pieds

le soleil couchant dardait ses dernières flèches

le sourire aux lèvres

le spectre de la mort

le temps accomplissant son oeuvre

le timbre harmonieux de sa voix

le tour du propriétaire

le tout premier

les affres de la jalousie

les affres du temps

les battements précipités de son cœur 

les caresses du vent

les chemins mènent à Rome

les cheveux en bataille 

les cheveux en quatre

les coutumes de naguère

les dents longues

les dés étaient pipés

les deux pieds dans le même sabot 

les fruits d’une imagination débordante

les fruits de son travail

les mains dans le cambouis 

les méandres de la pensée

les meilleurs amis du monde

les nerfs à vif

les pieds sur terre

les sentiments les plus troubles

les témoignages coïncidaient

les yeux rivés sur

leurs corps ne faisaient plus qu’un

leurs corps ne font plus qu’un

libre comme l’air

libre et heureux

liens très étroits

lieu emblématique

lignes harmonieuses

lourd silence

lourd tribu

lui conférait un pouvoir de séduction naturel

lui pendait au nez

lumière qui inonde les pièces

luxe discret

luxe raffiné 

luxe tapageur

maigre butin

mais cependant 

mais pourtant

mais toutefois

maison décrépite

malade comme une bête

maladie enfantine

mangée des yeux

manger de la vache enragée

manger des yeux

manipuler une arme

manteau blanc

marche du temps inexorable

marcher à pied

marqué de façon indélébile

marqué du sceau

marqué par

marquée du sceau

marquée par

mauvais cauchemar

me lâcher les baskets

mécanique bien huilée

mèche rebelle

ménager la chèvre et le chou

mené à bon port

mène plusieurs choses de front

mené plusieurs choses de front

mené tambour battant

menée tambour battant

mener à bon port

mener plusieurs choses de front

merci de me prévenir d’avance

met un point d’honneur

mettre un point d’honneur

mettre la clef sous la porte

mettre les mains dans le cambouis

midi à quatorze heures

mine de papier mâché

misère noire

mission impossible

moment d’anthologie

moment historique

mon être tout entier 

monstre sacré

monter en haut

monter tout en haut

morceau d’anthologie

mordre la vie à belles dents

mort inéluctable

moyennant espèces sonnantes et trébuchantes

mu par une force inconnue

muet comme une carpe

muette comme une carpe

n’a pas fait long feu

n’a pas ménagé sa peine

n’a que peu

n’en pouvoir mais

n’est pas d’humeur joyeuse

nager dans l’eau

ne pas baisser la garde

ne rien comprendre à la vie

ne tarit pas d’éloges

ne va pas lui rendre la tâche facile

nimbée de lumière

nombre incalculable

nature tellement généreuse

nature s’est faite généreuse

nature si généreuse

ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre

ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre

non sans une certaine fierté

nous on

nous pourrions peut-être

nouveauté inventée

nouveautés inventées

nouvelle corde à son arc

nouvelle jeunesse

nouvelles perspectives

nuit sans fin

où la nature impose son rythme 

où le temps ne compte pas

où le temps paraît suspendu

où le temps semble s’être arrêté

ou, outre

oubli involontaire

océan aux reflets argentés

pâle comme un spectre

panique générale

panoplie complète

par tous les pores de sa peau 

paralysé d’effroi

parfaitement exact

parfum de l’être aimé

parfum très fugitif

parlait dans son dos

parler d’une seule voix

parler sans ambages 

paroles verbales

payé au prix fort

payer au prix fort

pas l’ombre d’un doute

pas dit son dernier mot

passé du bon temps

paysage sublime

paysages sublimes

peau diaphane

pelotonné dans un fauteuil

pendant des années

perché tel un nid d’aigle

perdu à jamais

perdue au milieu de nulle part

perdu au milieu de nulle part

personnes du beau sexe

personnage inclassable

personnage incontournable 

perspectives d’avenir

petit chat apeuré

petit détail

petit nain 

petit soldat sans âme

petite camionnette

petite maisonnette

petite puce

peu à peu le silence l’enveloppa 

phases successives

plaisir qui emporte 

planifier méthodiquement

planté de chênes centenaires

pleinement défini

plus d’un tour dans son sac

plus particulièrement

plus précisément

plusieurs cordes à son arc

poison dangereux

poison nocif

porter le chapeau

potion magique

pour le meilleur et pour le pire

pour tout bagage

pourra peut-être

pourrait peut-être

pourrais peu-être

pousser le luxe

prêcher dans le désert

préciser véritablement

prédire à l’avance

premières lueurs de l’aube

prendre le mors aux dents

préparer à l’avance

pressa la gâchette

presser la gâchette

prêter le flanc aux critiques

prévenir à l’avance

prévenir avant

prévient à l’avance

prévoir avant

prévoir d’avance

prévu d’avance 

prévu plusieurs jours à l’avance

pris le mors aux dents

produit phare

profil de médaille

profond désespoir

profond ennui

profond malaise 

profond soupir

profondément attaché

profondément attachée

profondément attachées

profondément attachés

programme ambitieux

projet ambitieux

puis ensuite

puisant au plus profond d’elle-même

puiser au plus profond de 

pulsion inconsciente

qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente

quartier désertique

quasiment incontrôlable

quatre à quatre

que de

que de chemin parcouru depuis 

question épineuse

qui la tenaillait

ramassé à la petite cuillère

ramassée à la petite cuillère

ramasser à la petite cuillère

rassemblant tout son courage

rassemblant toutes ses forces

rangé des voitures

ratisser large

rayé de la carte du monde

rayons du soleil à travers le store

rayons du soleil qui filtrent à travers les lames du store

recevoir une douche froide

reculer en arrière

redemanda de nouveau 

redemander de nouveau

réel bouleversement

réelles difficultés

réduit ses efforts à néant

réduire ses efforts à néant

refaire encore

réflexe instinctif

regard incandescent

regard pétillant

regarde la vie avec les yeux de l’enfance

relation privilégiée

remontée comme une pendule

remplir les taches domestiques

remue ciel et terre 

remuent ciel et terre

remuer ciel et terre

remuer la terre entière

remuer le couteau dans la plaie

rendez-vous phare

rendre gorge

rentrer à l’intérieur

rentrer dans l’adolescence

rentrer dans la vie

rentrer dans la vieillesse

repasse en boucle dans 

repasser en boucle le film de sa vie

repos réparateur

réponse du berger à la bergère

reproduire la même

réputation sulfureuse 

réserver d’avance

réserver son diagnostic

respiration haletante

respire la rigueur

respirer à pleins poumons

ressentir tout le poids de sa solitude

résultat final

retenir d’avance

retraite bien méritée

réunit tout son courage

réunir tout son courage

revendications légitimes

révisions déchirantes

revoir de nouveau

richesse conséquente

rôle essentiel

rongé par les remords

rouages essentiels

roulait pas sur l’or

rouler sur l’or

ruisseau aux reflets argentés

s’adonner à

s’adonner aux délices 

s’aérer la tête

s’avérer exact

s’avérer vrai

s’avérer vraie

s’éclipser discrètement

s’esclaffer de rire

s’esclaffer de rire

s’inscrire dans la durée

s’unir ensemble

sa vie a basculé

sa vie avait basculé

sa vie bascula

sang de navet

sans état d’âme

sans queue ni tête

sans un regard sur le passé

sauter en l’air

scène d’anthologie

scènes d’anthologie

se comparaient entre eux

se concerter ensemble

se cotiser à plusieurs

se dérobe sous ses pieds

se faire de la bile

se glisser dans l’eau avec délice

se glisser sous la douche avec délice

se lever debout

se levèrent debout

se mettre au vert

se passa de l’eau glacée sur le visage pour effacer

se réunir ensemble

se sentir pousser des ailes

se serrer la ceinture

se sont succédé les uns aux autres

sec comme un coup de trique

séance tenante

secousse sismique

secret absolu

secret bien gardé

secret lourd à porter

seule ombre au tableau

séducteur irrésistible

sensibilité vive

sentait le souffre

sentiment de liberté absolue

sentiment indéfinissable

sérénité parfaite

serpentait jusqu’aux collines

ses jambes à son cou

ses premières armes

show d’anthologie

silence pesant

silence religieux

sillonner en tous sens

slow langoureux

soirée d’anthologie

soirée géniale

solidaires les uns des autres.

sommeil de plomb

sommeil paisible

sommeil réparateur

souffre le martyre

souffrir le martyre

son arrestation était éminente

son cerveau tournait à plein régime

son crédo

son flair légendaire

son jardin secret

son linge sale en famille

son sang ne fit qu’un tour

son talon d’Achille

sonnerie intempestive

sortir d’un mauvais rêve

sortir dehors

sous d’autres cieux

sous haute surveillance

sous le signe de l’amour

soutien inconditionnel

souvenir du passé

souvenirs du passé

souvenir impérissable

souvenir mémorable

spirale infernale

spontanéité naturelle

succès complet

suer sang et eau

surprise inattendue

sûr et certain

sur le bout des doigts

sur sa peau nue 

sur ses deux oreilles

sur un grand pied

surpris à l’improviste

surprise à l’improviste

taille de guêpe

tantôt ponctués de doutes, tantôt d’espoirs

teinté de regret

teinté de regrets

teintée de regret

tel un feu d’artifice

témoignage accablant

tenaillé par la faim

tentative avortée

terrain brûlant

terreur épouvantable

tête de mule

têtu comme une mule

tirer un trait sur le passé

tollé général 

tombé dans la marmite

tombé sous le charme

tomber sous le charme

tournant historique

tourne en rond dans sa tête

tourner en rond

tourner la page

tourner le couteau dans la plaie

tourner les talons 

tous ensemble

tous les témoignages coïncident

tous ses amis peuvent en témoigner

tous ses amis pouvaient en témoigner

tous unanimes

tout d’abord

tout de suite tombé amoureux

tout du gendre idéal

tout entier

tout le poids de la solitude

tout naturellement

tout penaud

tout recommencer à zéro

tout simplement

toute honte bue

toutes plus belles les unes que les autres

traits dominants

transporté de bonheur

travail de fourmi

travaillé d’arrache-pied

très à cheval sur les principes

très sincèrement

très urgent

tressaillement imperceptible

trou béant

tu m’en diras des nouvelles

un  cri du cœur

un battement de cils

un beau jour il

un bel avenir devant elle

un bel avenir devant lui

un bel avenir devant soi

un bol d’air frais

un bon père de famille

un bonheur sans faille 

un brin espiègle

un brouillard à couper au couteau

un bruit d’enfer

un calme olympique

un candidat unique

un célibataire endurci

un chien infecté de tiques

un consensus commun

un délicat bouquet de roses

un drôle d’accoutrement

un éléphant dans un magasin de porcelaines

un flot de larmes

un gouffre insondable 

un goût d’amertume

un grand bol d’air frais

un grand moment de solitude

un jeu d’enfant

un jouet entre ses mains

un joyeux désordre

un léger hale

un mauvais cauchemar

un mélange confus de sentiments

un mélange de sentiments confus

un miracle de féminité

un moment hors du temps

un naturel romanesque

un nœud à l’estomac

un oiseau fendait le ciel 

un pas décidé

un pas léger

un pet de travers

un rêve d’enfance

un saut dans le temps

un savant mélange de couleurs

un secret bien gardé

un silence religieux

un sommeil paisible,

un soupir de dépit

un sourire chaleureux

un sursaut d’énergie

un vent de panique

un véritable éden

un véritable engouement

un vieux cheval de retour

un vrai casse-tête

une autre paire de manches

une bouffée de nostalgie traverse son regard 

une chic fille

une chute verticale

une créature de rêve

une décision juridique

une dernière touche à son maquillage

une faim de loup

une fausse perruque

une fois son bac en poche

une grêle de coups

une horde de sangliers

une idée derrière la tête 

une imagination débordante

une journée inoubliable

une langue de vipère 

une liaison tumultueuse

une lueur blafarde

une mince affaire

une mine de papier mâché

une multitude très diversifiée

une petite maisonnette 

une petite ruelle

une peur bleue

une place à part dans son coeur

une place à part entière

une preuve probante

une robe de couleur rose

une robe du soir élégante

une rue passagère

une sainte horreur

une saveur toute particulière

une taille de guêpe

une vague de tristesse 

une valeur sûre

une végétation luxuriante

une vie de bâton de chaise

unis dorénavant

usé jusqu’à la corde

valeur phare

vaste étendue

végétation luxurieuse

véritable bérézina

véritable cacophonie

véritable casse-tête

véritable chasse aux sorcières

véritable exploit

véritable mine d’or

véritable œuvre d’art

véritable révolution

véritable révolution copernicienne

véritable rituel

véritable ruche

véritable tour de babel

vibrant hommage

victoire finale

vidé de ses habitants

vieux cliché

vieux comme le monde

ville de tous les dangers

ville désertique

ville plurielle 

vis-à-vis des autres

visage d’un ovale régulier

voire même

voix au chapitre

voler de ses propres ailes

vrai besoin

vrai casse-tête

vrai choix

vrai défi

vrai tremplin

vrai virage

vraie bombe

vraie rénovation

yeux bleus comme l’océan

yeux braqués

yeux doux

yeux écarquillés

yeux émerveillés

yeux exorbités

yeux injectés de sang

yeux malicieux

yeux pétillants

Le cliché est une image usée, qu’il s’agisse d’une formule lexicalisée (« Son sang ne fit qu’un tour ») ou d’une métaphore reproduite à plaisir (Roger Caillois rappelle la proposition attribuée à Nerval : « Le premier qui compara la femme à une rose était un poète; le second était un imbécile ».

Les clichés révèlent une incapacité à créer des formes originales. C’est à ce titre que Flaubert les a recensés, avec les lieux communs, dans son Dictionnaire des idées reçues.

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

felis vel, libero ante. ipsum Curabitur pulvinar venenatis