novembre 2014

23

L’écriture primitive

ll n’est pas rare de trouver une de ces figurines à la fin d’une phrase supposée être aimable, tendre, moqueuse ou agressive.
Ainsi, la personne qui « écrit », si on peut dire, n’a pas besoin d’activer ses neurones pour trouver la formule adéquate, les smileys se chargent de tout.

massa accumsan fringilla justo nunc id mattis