86400 « euros-secondes »

Pascal Perrat Éveilleur d'idées ®
Les mots, l'émotion, la création,

Imagine que tu as gagné un jeu dont le prix est le suivant. Chaque matin, une banque crédite ton compte de 86 400 euros.
Mais ce jeu a deux règles.

La première règle est que tout ce tu n’as pas dépensé dans la journée t’est enlevé le soir.
Tu ne peux pas tricher, ni virer cet argent sur un autre compte, tu ne peux que le dépenser. Chaque matin, la banque crédite ton compte de 86400 euros pour la journée. 

La deuxième règle est que la banque peut interrompre à tout moment ce petit jeu, sans préavis. À chaque instant, elle peut te dire que c’est fini, qu’elle ferme le compte, qu’il n’y en aura pas d’autre. 

Cette banque magique, nous l’avons tous, c’est le temps !
La corne d’abondance des secondes qui s’égrènent !
Chaque matin, nous sommes crédités de 86400 secondes de vie pour la journée et lorsque nous nous endormons le soir, il n’y a pas de report. Ce qui n’a pas été vécu dans la journée est perdu.
Hier, vient de passer…
Chaque matin, cette magie recommence, nous sommes re-crédités de 86 400 secondes de vie et nous jouons avec cette règle incontournable : la banque peut fermer notre compte à tout moment, sans aucun préavis : à tout moment la vie peut s’arrêter. 

Alors, que faisons-nous de nos 86400 secondes quotidiennes ? Comment dépenser ce crédit-vie pendant un confinement imprévu ?
Peut-être en concrétisant enfin ce projet d’écriture qui nous tient à coeur depuis si longtemps…

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

 

5 réponses

  1. osebo-moaka dit :

    hello
    j’ai cru bêtement qu’il s’agissait d’un exercice
    quelle tâchons je suis.
    amicale pensée à vous tous et toutes
    prenez soin de vous. y.

  2. AB dit :

    Bonjour et merci Pascal, je vais mettre à profit ce temps pour vous retrouver tous. J’ai tellement hâte. Très amicalement.
    AB

  3. camomille dit :

    Excellent!
    Merci Pascal

  4. Avoires dit :

    Merci Pascal pour cette réflexion originale sur notre compte -temps, notre vie et l’usage que nous en faisons.
    Si nous sommes confinés physiquement, nous ne le sommes pas psychiquement . De semblables périodes sont des trésors pour l’imagination, l’invention, l’intériorisation, les bilans, bref, regarder en soi.
    Nous traversons des moments exceptionnels qu’il nous faut valoriser au lieu de nous lamenter . Cessons la plainte pour rendre grâce à notre chance d’être en vie dans un pays libre.

  5. Souris-verte dit :

    🐀 je n’ai toujours que Je Tu il…
    N’arrive pas à sortir les exercices.
    Merci Pascal de nous distraire pendant cette période d’enfermement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

consequat. id, quis, consectetur libero at