ÊTES-VOUS D’ATTAQUE POUR…

Dans un journal ou un magazine les premières lignes d’un article s’appellent l’ATTAQUE.

Quand vous menez une recherche sur Internet avec un navigateur comme Google ou autre, des premiers mots apparaissent immédiatement et vous invitent à découvrir la suite. Ce fragment, « snippet » en anglais, qui vous saute aux yeux est aussi une ATTAQUE.

Dans un courriel, l’objet est aussi une sorte de petite ATTAQUE : ces quelques mots peuvent être lus avant d’ouvrir le message. Normalement, on sait tout de suite de quoi il s’agit.

Ces premières secondes sont le moment où on se forge une opinion sur la suite.

Pour un livre c’est pareil, les éventuels acheteurs jettent un coup d’oeil très rapide sur les premières lignes de la première page. Environ 30 secondes… N’oubliez jamais que le lecteur est pressé, distrait et très sollicité, surtout sur Internet…

Cela vaut donc la peine d’exercer tout son talent d’auteur pour rédiger cette ATTAQUE (incipit)

Si vous voulez retenir l’intérêt des comités de lecture ou simplement celui de vos futurs lecteurs, gardez-vous de commencer par une tirade accumulant des banalités ou des clichés. Sans pour autant vous creuser la tête, tel un publicitaire cherchant un slogan…
Vous pouvez faire simple pour écrire vos premières lignes. Telle l’ATTAQUE de Ferdinand Céline, dans Voyage au bout de la nuit : « Ça a débuté comme ça ».

Nul besoin d’être génial, voyez comment peut ATTAQUER, un prix Nobel de littérature : « Aujourd’hui, Maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas » (Albert Camusl’Etranger).

« La première phrase d’un roman ou d’une nouvelle, donne la longueur, donne le ton, donne le style, donne tout. Le grand problème est de commencer »

Gabriel Garcia Marquez

Ceci dit, je vous souhaite une bonne ATTAQUE pour aborder les vacances qui approchent.
Rendez-vous le 4 septembre pour le prochain article.

Je vais en profiter pour finir de corriger mon prochain livre, « ANIMER DES ATELIERS D’ÉCRITURE ÉVEILLEURS D’IDÉES ® »de façon à le publier à la rentrée.
Aucun de mes éditeurs n’a osé se lancer dans l’aventure, plus de 2000 pages leur font peur. Il sera donc numérique.
Une première pour moi. Paraît-il que les ventes de livres numériques progressent à grands clics.
Ci-dessous, les projets de couverture. Laquelle des deux préférez-vous ?

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

Abonnez-vous à Entre2lettres
Vous recevrez 1 article et 1 exercice d'écriture créative chaque semaine. Pas plus. Votre nom, prénom et adresse e-mail ne seront jamais communiqués.
Votre nom, prénom, adresse e-mail ne sont jamais communiqués à quiconque. Vos données sont sollicitées lorsque vous vous abonnez et vous les transmettez en parfaite connaissance de cause. Elles sont collectées par le biais du gestionnaire d’adresses de MailChimp, plate-forme de marketing automatique. Vous pouvez les modifier ou les supprimer en vous désabonnant.

25 réponses

  1. BASCIANI dit :

    Bonjour Pascal,

    Lorsque j’ai lu la première proposition en gras, j’ai perçu avant tout, le mot AIMER, puis, juste après seulement, j’ai perçu le mot ANIMER…
    Deux magnifiques mots en un seul !
    AIMER affection….ANIMER donner la vie…

    A mon sens, le premier titre est très bien.
    Le dessin du personnage …J’adore !

  2. Je préfère aussi le première version, mais avec moins de couleur et plus de jaune percutant, il me semble.
    2000 pages, ça me parait ENORME!!!
    c’est sûr que cela a dur faire peur aux éditeurs!!!!
    ils veulent du plus court désormais!
    j’ai hâte de me pencher sur cette oeuvre perratienne!

    Bonnes vacances à toutes et tous

  3. Pascal Perrat dit :

    Merci pour vos bonnes remarques et vos encouragements, j’ai aussi une préférence pour la version 1.

    Concernant mon article, voyez ce message reçu dernièrement : « J’avais l’intention de lire ce livre (nous ne donnerons pas son titre) dont le sujet m’intéressait, mais j’ai lu un long début qui m’en a dissuadé. 
J’ai trouvé l’écriture laborieuse avec une accumulation d’adjectifs et de subordonnées.
 Impossible de m’abandonner à cette écriture qui n’a fait naître aucune image, ni fait résonner aucune musique. 
Dommage. »8

    • Souris verte dit :

      🐀 et curieusement il y a aussi l’inverse.
      Les trois-quatre premières pages magnifiques, on se laisse embarquer et au chapitre 1: on ne comprend plus où l’auteur veut nous emmener et même s’il veut aller quelque part… Et on coule 🐀

    • Anne Lonjaret dit :

      Bonjour Pascal,
      Il sera intéressant que l’on te lise pour nous faire une idée. Mais cette réponse a dû être « sèche » pour toi.
      Amicalement

  4. Odile Basler dit :

    Bonjour, Pascal,
    Très chouette idée pour cette couverture de livre!
    Ma préférence va à la première proposition.Je verrai bien « éveilleur d’idées » écrit en jaune avec un rappel dans le dessin en mettant la virgule également en jaune. Mais c’est à vous de vous sentir bien avec le rendu.
    Hâte de vous lire!
    Portez-vous bien,
    Odile

  5. Souris verte dit :

    🐀Bonjour Pascal. Joli le petit voyeur d’idées par la virgule de la plume.
    Pour ma part ANIMER UN ATELIER est un peu droit et j’aurais fait ressortir AIME de ANIMER comme ça ou autrement . Surtout ça me paraît trop superposé : ça ne se  » gondole  » pas assez !

    Avec les éditeurs ont est  » maqué  » pendant plusieurs années. C’est la corde au pied mais aussi le seul moyen avec l’audio de laisser une trace.

    2000 pages c’est colossale et douloureux sur le nombril !

    Mais Pascal, tes conseils sont judicieux et, pour les mettre en pratique dans mes ateliers, ça marche. Les participants sont heureux d’écrire nous passons ensemble des moments joyeux.
    Ton livre mérite d’être lu assurément.
    Merci Pascal. 👍
    Toute l’Amicale considération de la 🐀.

  6. Malleret dit :

    La première aussi. « incipit » plus percutant à moins que tu nous aies encore dégoté un piège.

    Félicitations pour avoir réussi à écrire 2000 pages

    BON SUCCÈS !

  7. DULAC Denise dit :

    Bonjour Pascal,
    Sans hésitation la première.
    Beaucoup plus accrocheuse avec l’attaque « ANIMER » en gros et gras car c’est l’intention première d’un atelier d’écriture.
    Je verrai aussi bien une police plus fantaisiste pour « animer » mais le mélange des polices n’est sans doute pas souhaitable.
    J’apprécie aussi le futur écrivain cherchant une idée de sujet au travers du « judas » de la plume en rêvant à la lune en virgule.
    Bonnes vacances.
    Nany ou Denise D

  8. Anne Lonjaret dit :

    J’aime bien le 2nd. Mais la version un peu arc en ciel se lit moins aisément en revanche.
    Concernant les livres, outre le résumé et les premières lignes, ce qui m’attire est le découpage du roman, où peut on faire des pauses de lecture.
    Il m’arrive aussi parfois de lire juste la dernière ligne.

    Des fois c’est tentant de se lancer dans une nouvelle, ayant une certaine facilité d’écriture (je ne me vente pas).

    Y aura t il toujours les histoires du samedi durant l’été ?

    Bonne mise en ligne !

  9. isabelle_d dit :

    Ma préférence va à la première 🙂

  10. Nicole Leclercq dit :

    Le première.
    J’aime le petit homme rêveur qui regarde à travers le « hublot » de la plume.
    A vous lire.
    Nicole

  11. Catherine M.S dit :

    Pour moi aussi la 1ere sans hésiter !
    Bon courage à vous.

  12. Leclercq Nicole dit :

    Ma préférence : la première.
    Accrocheuse, lisible de loin.
    J’aime le petit homme qui regarde la virgule au travers du « hublot » de la plume et son air rêveur.
    Prévenez- moi lors de la parution de votre livre.
    Merci.
    Nicole L.

  13. Bonjour Pascal
    Bravo ! La première sans hésitation. un atelier sans capitale pour améliorer la lisibilité !
    Stéphanie

  14. Christine Therby dit :

    Bonjour Pascal, la première vous ressemble mieux…un animateur avant tout. Bel été d’écriture et de lecture. Vous allez nous manquer. Rendez-vous à la rentrée avec plaisir

  15. Clémence dit :

    Waouh… 2000 pages ! Quel travail !

    Je verrais bien une police plus fantaisiste pour le verbe « animer », des lettres qui dansent une farandole pas sage….

  16. Laurence noyer dit :

    Pour vous c’est une première
    Je choisis la première
    Son allure est plus fière
    Et je la préfère

  17. Camomille dit :

    La première réveille bien notre attention,
    La deuxième n’est pas accrocheuse pour moi.
    J’ai hâte de découvrir!
    Bien sincèrement,

  18. Grumpy dit :

    Clic, Clic, Clic, HOURAH !

    Ma préférence : ANIMER EN GROS GRAND GRAS

  19. Antonio dit :

    Merci Pascal et bon courage pour réviser ces 2000 pages. Ma préférence va vers la première. à très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sem, leo adipiscing pulvinar consectetur ante. id, sed Donec Phasellus dapibus