Histoire de rire 1 minute

Les médecins recommandent de rire 10 à 15 minutes par jour. Les bienfaits du rire sur la santé sont indéniables. En ce moment où le rire est loin d’être sur de bons rails, profitons de cette minute trente de gaieté pour vivifier notre entrain.

« Il vaut mieux rire de soi-même, de cet état d’infantilisme duquel on ne sort jamais. Examinez l’être humain au moment de ses douleurs les plus fécondes, ses joies les plus intenses : le visage redevient enfantin, les mouvements aussi. Observez quelqu’un qui se croit seul et tout de suite surgit l’enfant, parfois sous une forme très comique.

On bâille, on se gratte la tête, le derrière, on fourrage même dans son nez et il faut bien le dire, on pète.

Qui perd l’enfance perd sa vie.

Tous les masques politiques ou financiers ne préserveront pas de l’inéluctable décomposition. Rions donc, et chantons et gesticulons, librement jusqu’au bout. »

Groddeck, Le Livre du Ça, Folio

Si, hélas, vous patientez sur un quai, prêtez-vous à ce petit exercice mental :

Identifiez les injonctions parentales ou autres qui vous ont conditionné a être sérieux comme un adulte.

Exemples de phrases tueuses de rire :

« Arrête de rire bêtement ! »

« Et tu te crois drôle ! »

 » Cesse de faire l’idiot et mets-toi au travail. »

« Ici, ça ne rigole pas ! »

Si vous en trouvez d’autres, je suis preneur

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

7 réponses

  1. Bonjour, bonrire,

    Nous venons de fêter nos 30 ans de marirage. En 1988 nous avions signé pour le meilleur et pour le rire. Au lieu de rirer la gueule comme beaucoup de tristes rires, nous avons fait le choix de rire sur cape. Pourquoi se cacher ? Notre unique ligne de rire depuis 30 ans : « comme Riryphe, nous actionnons chaque jour le remontoir mécanique de pouffement ». Depuis 30 ans, ni lui ni moi n’avons cédé aux chants des 6 rires, mais en bon Verseau je ne jurerais pas « Fntaine je ne rirai pas de ton O ».
    Astuce gratuite pour répartir équitablement les tâches ménagères et ne pas rire au flanc, nous avons pris l’habitude de rire l’affaire au clair à pile ou face et sans tarder. Et à table, nous ne mangeons jamais notre pain-sans-rire.
    Très tristement, et contrairement à nous, le rire est bien seul. Créons-lui une famille en ce jour de parution du Robert-des-mots-nouveaux :
    Riage : n. m. Désigne l’activité des rieurs de long dans le Grand Nord québécois.
    Riure : n. f. Petit éclat échappé à un esclaffement plus important.
    Ririssaire : officière ou officier responsable des enquêtes ludiques.
    Riralement : manière explosive dont se propage une blague sur les réseaux sociaux.
    Rirelire : petit carnet en rirebouchon dans lequel une personne consigne une riure (voir plus haut) après l’autre dans le but de constituer un énoRRRme éclat quelques années plus tard.
    Riritude : façon ampoulée d’évoquer des plaisanteries désuètes.
    Rieuse : adj. qual. réservé à une espèce de mouette jusqu’au 14 mai 2018, date à laquelle il a enfin été possible de l’attribuer également aux sittelles torchepot et aux fritillaires pintade, non sans une lutte avicole acharnée !
    Spasmorire : manquer d’air à la chute d’une excellente plaisanterie.

    Chère lectrice, cher lecteur, voici venue la fin de mon dérire. Laissez-moi donc rire ma révérence à gorge déployée et continuer de rire à belles dents encore 30 années.

    Isabelle

  2. malinconia dit :

    Le rire étant le propre de l’homme, pour vivre gai : se laver tous les jours.

  3. FRANCINE MANGATAYE dit :

    Vaut mieux rire que pleurer hein ?
    On me dit que je suis dans mon monde, ben je préfères être dans ce monde que pleurer pour un oui ou pour un non.
    Je ne fais que ça, rire rire rire. Hahahaha

  4. Michel-Denis ROBERT dit :

    Moi, je m’en fous, j’ai des poils aux pattes,
    quand ils sont trop longs, je rigole et j’en fais des nattes !

  5. Georges Kassabgi dit :

    Si on n’est pas là pour rire
    Alors, on est là pour rien

  6. Antonio dit :

    Wouahou ! Non mais sans rire, ça donne envie. Comment ça marche ce truc déjà ? C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas… si ?
    Merci Pascal !

  7. Odile Zeller dit :

    Merci

    J’en ai une
    On n’est pas là pour rire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

diam accumsan suscipit ut dictum dolor facilisis dolor.