Ne jamais courir deux livres à la fois

Tout chasseur sait, ou apprend à ses dépens, qu’on ne court pas plusieurs lièvres à la fois.

Ne vous lancez jamais dans l’écriture de plusieurs livres en même temps. Lorsqu’on a deux ou trois ouvrages en chantier, ce qui est mon cas, on disperse si bien son attention, ses efforts et sa pensée qu’on ne progresse sur aucun.

L’expérience me le prouve chaque jour, j’ai beau me raisonner, rien n’y fait,
je trouve toujours une idée ou une formule à incorporer dans l’un de mes futurs livres.
J’ouvrirais ma messagerie ou je consulterais la météo tous les quarts d’heure ce ne serait pas pis. Les mois filent, les années passent et je ne publie rien.

Ne commettez jamais l’erreur de courir 2 livres à la fois. Concentrez-vous sur un seul texte, ne pensez qu’à lui, vivez avec lui, endormez-vous avec lui, de façon à en être toujours imprégné.
Puis, quand il sera terminé, lisez-le et relisez-le plusieurs fois. Jusqu’à ce qu’il soit au point.
Après, il sera temps de vous investir dans un autre livre. Un seul… 

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com
 

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Sylvie H dit :

    Joli, Pascal, le texte écrit à l’encre froide ! Je garde.
    Des bises.
    Et des souhaits de bon été à partager.
    Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut tristique venenatis, sem, ipsum risus. odio