La rentrée littéraire de 3 abonnés

sans-traces-apparentes-valerie-terrien

 

 

Sans traces apparentes, de Valérie Terrien

De vieux démons rôdent sous les pins de la forêt landaise.
Charlie, réfugiée chez sa grand mère Landaise, après la mort subite de son compagnon, découvre les secrets de famille qui jalonnent la vie des femmes de sa lignée depuis cinq générations.
Coïncidence ou malédiction ?

 

 

 

18-rue-du parc-jacques-koskas

 

 

18 rue du Parc, de Jacques Koskas

Les habitants de ce quartier en rénovation: un policier, une plantureuse pâtissière, une infirmière très spéciale…, une vieille dame, un enfant, etc.
Différents destins confrontés à la perte et à ses conséquences.

 

 

 

 

le-crime-demile-j-jacques-bellay

 

 

 

 

 

 

Le crime d’Emile, de Jacques-Yves Bellay, chez Edilivres

Un concierge de collège qui ne désire qu’une vie simple et sereine est mêlé à un meurtre.

L’auteur met en scène la question de la culpabilité et des liens mystérieux unissant certains êtres.

5 réponses

  1. regis dit :

    Bravo!
    C’est vrai que ce serait sympa de connaitre les editeurs!

  2. Jean-Philippe dit :

    Félicitations au auteurs ! Ça serait sympa d’avoir les liens vers les livres pour pouvoir les acheter, merci. 🙂

  3. Ran dit :

    bonjour
    Bravo aux écrivains Mais je ne trouve pas l’Éditeur de Valérie Terrien…
    Merci

  4. jacques koskas dit :

    Merci Pascal de présenter mon roman 18 RUE DU PARC.
    En ces temps de rentrée littéraire (parfois) nauséabonde, un lieu comme le vôtre est une oasis de fraîcheur.
    Bonne journée.

  5. Valérie dit :

    Merci Pascal pour ce coup de pub ! Cadeau super surtout aujourd’hui qui est mon anniversaire. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tristique lectus in venenatis, odio Donec ut diam felis