Ecrire en chiffres

Un français sur trois souhaite écrire un livre d’après les  chiffres

2 % profitent des vacances pour se jeter à l’eau, au sens propre comme au sens figuré.

Parmi les aspirants écrivains, les 50-60 ans dominent.

Normal, la plupart se lancent dans l’histoire de leur famille, racontent leur vie, partagent leurs expériences.

Mais que font les autres sur la plage ?

Ils lisent.

Quoi ?

Un peu de tout. Plutôt des magazines chez les hommes, principalement des romans chez les femmes

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

2 réponses

  1. Antonio dit :

    Est-ce une réelle étude ou un cliché pris, sur un pan de plage ?
    Pourquoi la proportion de romans serait-elle plus à l’avantage des femmes ? J’en vois beaucoup avec des magazines et mots fléchés, genre ‘Femme actuelle’, pour ne pas parler de Voici ou Gala … et les hommes emmènent de plus en plus le livre qu’ils ont commencé à la résolution du jour de l’an et qu’ils aimeraient bien finir … enfin ! C’est juste qu’ils l’on souvent oublié à l’hôtel ! 🙂
    Promis, dès le mois d’aôut, je recompte sur la plage ! 🙂

  2. Michel Ciesiolka dit :

    Ainsi, les hommes se cultivent à force de magazines (j’imagine lesquels !). Les femmes, par les romans (mais lesquels ?). Pendant ce temps là, les enfants sont devant leur consoles de jeux (même à la plage…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis accumsan mattis Donec leo vel,