Trois auteurs abonnés mis en avant

Viens, je vais te raconter la suite

Ivres de liberté, les héros indisciplinés de Sylvie Dambrine quittent souvent le quadrillé du cahier et nous font vivre des aventures hors du commun et du temps dans son théâtre de Guignol.
Quelques textes font suite à certaines propositions d’écriture de Pascal Perrat avec son accord de publication. Viens je vais te raconter la suite aux Presses du Midi.

Sylvie Dambrine, certifiée ‘ Éveilleur d’idées ®’ anime un atelier d’écriture à la médiathèque de saint Etienne les Orgues dans les Alpes de Haute-Provence et un autre à celle d’Agay. Son blog est sur le site de la médiathèque de St Raphaël. mediatem.fr


Malencontres

Parce que la vie ne se déroule pas toujours comme on l’espérait, ces dix-sept nouvelles narrent avec tendresse ou malice les destins bousculés de gens ordinaires. Des moments de vie inattendus, tantôt drôles, tantôt tragiques, en franchissant parfois les limites du réel. Malencontres, Editeur Prem’Edit

Lauréat du prix de la nouvelle « Rouen Nouveaux. Talents » en 1991 avec « Le ticket doux »

Dominique Achille, après une carrière d’officier dans l’armée de terre et de chef de service dans la fonction publique, est écrivain public en Normandie. Lauréat du prix de la nouvelle « Rouen Nouveaux. Talents » en 1991 avec « Le ticket doux », il a également participé à plusieurs ouvrages collectifs : « Martin Luther King à Lyon », « Le Lycée du Parc, Cent ans d’histoire », et « Dictionary of Caribbean & Afro-Latin American Biography ». L’auteur est également pianiste et marathonien.


Et si on décidait de fermer la porte aux grincheux !

Ce recueil se déguste et se savoure, jour après jour. Lire une phrase ou un texte chaque matin donne de l’énergie.
Si vous ne constatez pas un bienfait immédiatement, vous pouvez doubler la dose, il n’y a aucun effet secondaire indésirable. Ce guide tient dans une poche, idéal pour oublier un trajet en métro, en bus ou en le train.
Les citations, les poèmes font du bien. A lire, à partager, à offrir. A consommer sans modération.
Ce livre mériterait d’être remboursé par la sécurité sociale.

Après deux romans : « Bella, itinéraire mémoriel » et « Le rendez-vous de Samarcande », Janine Gerson propose un recueil de pensées positives « Et si on décidait de fermer la porte aux grincheux !«  éditions Edilivre. Clamartoise depuis bien longtemps, elle est très active dans le domaine culturel, participe à des ateliers d’écriture, des formations de conteuses, ou des cercles littéraires. Elle a été correspondante de presse et a donné de nombreuses conférences sur l’importance d’écrire son récit de vie.


Le 9e livre de Pascal Perrat

Vous avez publié un livre ?
Chaque mercredi, pendant l’été, Entre2lettres ® vous offre sa vitrine.

Envoyez-nous l’image de sa couverture, un petit texte de présentation et une photo d’identité
Deux conditions :
être abonné et membre bienfaiteur : don : 7 € minimum
Si vous souhaitez que nous mettions un lien sur votre blogue vous devez nous rendre la réciproque

Je suis dyslexique. De facétieux neurones font des croche-pieds aux mots dans mon cerveau. Mon orthographe trébuche souvent quand j’écris. Peut-être avez-vous remarqué une faute. Merci de me la signaler : blog.entre2lettres(at)gmail.com

3 réponses

  1. Janine dit :

    Merci Pascal de cette « mise en lumière » !
    Un bel été à vous et à tous les abonnés du blog !
    Avec toute mon amitié

  2. 🐀 Souris verte dit :

    🐀 Merci Pascal de nous offrir la possibilité de voir les ‘ accrocs ‘ des mots et aussi de les connaître physiquement par leurs photos avant de les lire.
    Toute mon amitié
    On se régale toutes les semaines à parcourir les interprétations de tes sujets ‘ hors normes ‘! Et qui nous donnent souvent du fil à retordre ! 🐀💜

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sed sem, dolor. nec mi, luctus dictum