Osez la phrase sans verbe

La phrase sans verbe est interdite à l’école, mais ensuite on est libre. Heureusement ! Car c’est en bravant les règles de grammaire que l’on trouve son propre style.

Osez parfois la phrase sans verbe, même si votre correcteur la souligne…

«Pas un souffle, pas un flot, pas un bruit. À perte de vue, la mer déserte. Aucune voile d’aucun côté ».

Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer

 

7 réponses

  1. Dufour dit :

    Bonjour.
    J’ai besoin d’un coup de main :
    Doit-on écrire :
    « Difficile exercice que de réussir toujours. »
    ou
    « Difficile exercice de réussir toujours. »

    Je suis preneur de votre réponse à elduf@laposte.net

    Merci

  2. Ricardo dit :

    Pff… rien de spécial.

  3. Dani de la Pampa dit :

    Cheval magique, destrier rapide,
    tes pattes fébriles, ton souffle subtil,
    tes yeux soyeux, tes muscles saillants,
    Esprit du vent, esprit du temps présent !!!!!!!

  4. valy dit :

    Tunisie…Rêve bleu, pour un souvenir de mon séjour comme une bouteille à la mer : un va et vient agréable.
    Tunisie… Un au-revoir, pas un adieu. Comme un mirage, cette promesse d’un nouveau fleuve de sable. Et puis le rêve : pour demain… un autre voyage, peut-être !

  5. Gwenaëlle dit :

    Rêveries sur la dune, ton dernier regard dans mes yeux, ta main dans mes cheveux, ton parfum sur mon pull, la sensation de toi, douce nostalgie dans mon cœur.

    Là ! La neigeronette blanche dans le rayon de soleil, flocon parmi les flocons, minuscule petite boule de plume avec son bec orange givrée !

    Du beurre dans les épinards,
    De l’eau dans son vin,
    Tel père, tel fils,
    Clair comme de l’eau de roche,
    Après la pluie le beau temps,
    Entre chien et loup,
    Mi figue mi raisin,
    Motus et bouche cousue,
    Un froid de canard,
    La peur au ventre,
    Des larmes dans la voix,
    Du rire aux larmes,
    Des larmes de crocodile,
    Goutte d’eau dans l’océan.

    Petites ritournelles de ma vieille France.

  6. Antonio dit :

    C’est vrai qu’à bien y regarder les verbes règnent en maître sur les phrases.
    Ils se conjuguent sous toutes les formes derrière des sujets qui se soumettent sans rien dire à leurs actions directes ou indirectes selon le cours de la phrase, en lettres capitales.

    Noms communs, Adjectifs et Adverbes, mes amis,
    Articles définis ou non,
    Pronoms, délégués du personnel ou non, camarades,
    Prépositions, mes frères,
    Conjonctions de coordination, mes collègues,
    Interjections et Onomatopées, les oubliés,
    Tous au carrefour des ponctuations pour une manifestation de la place de la Majuscule jusqu’au rond point final… contre le verbe !

    Antonio, Un travailleur d’Entre2lettres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à ce calcul pour prouver que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aliquam luctus commodo risus. venenatis, elit. tempus Donec lectus id